Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Est-ce que le fait que quelqu'un nous manque prouve que l'on aime cette personne ? Synthèse réalisée par Fiora et Nolan – 6GA – 01 12 16

Est-ce que le fait que quelqu'un nous manque prouve que l'on aime cette personne ? Synthèse réalisée par Fiora et Nolan – 6GA – 01 12 16 il y a 2 ans 3 mois #1

  • Golinvaux Elisabeth
  • ( Modérateur )
  • Portrait de Golinvaux Elisabeth
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Messages: 17
  • Remerciements reçus 3
Pour commencer, nous présupposons qu'il y a un rapport entre le manque et l'amour. Les êtres humains pourraient donc nous manquer. Le manque serait-il une preuve d'amour ?

Nous avons décidé d'élargir le terme « amour » à l’amour dans l'amitié, dans la relation amoureuse ou dans un lien familial ; il y a plusieurs degrés et différentes natures d'amour.

Il y a également différentes types de manque : le manque de la personne en elle-même, le manque de ce que la personne nous rapporte ou l'ensemble des deux. Par exemple, mon professeur de math de l'année passée peut me manquer parce qu'il avait une bonne façon d'expliquer le cours, cela ne veut pas dire que la personne humaine qu'est mon professeur de math me manque. C'est ce qu'il m'apportait qui me manque. Une hypothèse pourrait être que quand quelqu'un nous manque sans aucune raison, je l'aime mais si quelqu'un me manque pour ce qu'il m’apportait, ce n'est pas de l'amour.

Mais y a-t-il une distinction entre la personne et ses actes ? Ce qu'elle nous apporte peut être une partie d'elle-même. Par exemple lorsque je pars en voyage scolaire et que ma maman me manque, ce sont peut-être ses gâteaux au chocolat qui me manquent ou le confort qu'elle m'apporte à la maison. Cela ne veut pas dire pourtant que je n'aime pas ma maman. L'apport matériel peut aussi « amener » de l'amour. Il y a donc une contradiction entre les deux hypothèses, il nous faudrait y réfléchir à nouveau pour trouver une réponse plus précise.

Centrons-nous maintenant sur le concret. Le manque peut aussi être dû à une habitude que nous avions avec la personne concernée. A ce moment-là, si on arrive à remplacer la personne concernée par une autre rapidement et que ce manque disparaît, il s'agissait d'un manque de l'habitude. Si au contraire, il nous est difficile de remplacer la personne qui nous apportait cette habitude, alors c'est bien la personne qui nous manque. La « preuve » d'amour serait donc la réaction face à ce manque.

On peut ainsi se demander : l'amour est-il lié au manque et l'amour est-il proportionnel au manque ? Nous avons répondu à cela en concluant que l'amour et le manque sont juste liés, l'un induit l'autre mais l'amour n'est pas égal au manque.
=> La nature de l'amour n'influence pas le manque. Lorsque je pars en voyage, il est possible que mes amis ou mon amoureux(se) me manquent avant que ma maman me manque. Pourtant, j'aime ma maman plus que tout. (On peut se demander : la durée du voyage influencera-t-elle le manque?)
=> La puissance de l'amour influencera le degré du manque. Plus j'aime la personne, plus elle me manquera.

Comme réponse à la question de base, nous avons donné la réponse : si j'aime quelqu'un, cette personne me manquera, mais ce n'est pas parce que quelqu'un me manque que je l'aime forcément.
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: Golinvaux Elisabeth

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus