Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Le test des trois passoires de Socrate, les questions qu'il soulève. On en débat lundi 08.04.2019

Le test des trois passoires de Socrate, les questions qu'il soulève. On en débat lundi 08.04.2019 il y a 2 semaines 6 jours #1

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 687
  • Remerciements reçus 32
Prochain sujet : quelles questions vous suggère le test des trois passoires (filtres) qu'on attribue à Socrate ?

Dans les milieux de la médiation et ceux des dialogues philosophiques destinés aux enfants et adolescents, on racconte l'histoire du test des trois passoires (ou filtres) ci-dessous :

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

Quidam — Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?

Socrate — Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires.

Quidam — Les 3 passoires?

Socrate — Mais oui. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

Quidam — Non. J'en ai simplement entendu parler…

Socrate — Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon?

Quidam — Ah non! Au contraire.

Socrate — Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain qu'elles soient vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait?

Quidam — Non. Pas vraiment.

Socrate — Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

Fin du dialogue. (Source : wikimediation)

Proposition pour notre échange :
Quelles réactions vous suggèrent cette fable. Quelles questions soulèvent-elle ?

Principes généraux de ce type de sujet
- En tant que participant, vous pouvez proposer un sujet qui s'appuie sur un court texte, une fable, un extrait de l'un de vos auteurs préférés ou un extrait qui vous touche et dont vous résumez l'idée.
- Le jour de la présentation, à charge pour le groupe de réagir et de soulever les questions que votre texte suggère.
- Le débat se fera autour des questions soulevées.
> La règle générale pour le choix des textes : ils vous touchent, d'une manière ou d'une autre. Vous en décelez clairement ou confusément des enjeux, des problèmatiques, vous souhaitez connaître l'avis des autres participants.

Ressources par rapport au sujet du jour : la médiation.
- Les vidéos de Marshall Rosenberg, le père de la CNV (Communication Non Violente)

Remarquons que, par rapport au triptyque des valeurs de Platon : le juste, le beau, le bien, cette fable en propose un autre :
vérité,  bonté, utilité.
Dernière édition: il y a 2 semaines 23 heures par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: admin.cafesphilo.org

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus