Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Ciné philo : Réparer les vivants, de Katell Quillévéré avec Emmanuelle Seigner, débat prévu le vendredi 20.01.2017 + compte-rendu + schéma

Ciné philo : Réparer les vivants, de Katell Quillévéré avec Emmanuelle Seigner, débat prévu le vendredi 20.01.2017 + compte-rendu + schéma il y a 2 ans 3 mois #1

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • En ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 677
  • Remerciements reçus 32
Réparer les vivants
Réalisé par Katell Quillévéré (2016)
Avec Emmanuelle Seigner et Gabin Verdet
Durée 1h30

Synopsis
Simon, 17 ans et fan de surf, saute de la fenêtre de la chambre de sa petite amie et part avec ses amis, direction la mer. Sur le chemin du retour, ils ont un accident. Simon, le seul passager qui n'était pas attaché, a subi un important traumatisme crânien. Il est déclaré en mort cérébrale. Le docteur Thomas Remige tente alors de convaincre Marianne et Vincent, les parents, bouleversés, de l'adolescent, de faire don de quelques organes de leur fils. D'abord réticents, ils finissent par accepter. Claire, mère de deux grands garçons, est une musicienne accomplie. Mais une maladie de coeur la condamne. La transplantation est inévitable..

Projection du 18 au 24.01.2017
- Mer : 18h30
- Jeu : 21h00
- Ven : 14h00
- Débat après la projection de 18H30 du vendredi 20.01
- Mar : 18h30

Débat ciné philo après la séance du vendredi
Le temps de prendre une collation, le débat débute après la séance du vendredi, dans la salle "Lumière", juste en face.
Si vous n'avez pas vu le film, ou si vous l'avez vu à un autre moment, vous pouvez venir pour le débat seulement, soit vers 20H15.

Principes de fonctionnement
> La participation est ouverte à tous.
> Chacun peut prendre la parole, nul n'y est tenu.
> On peut amener une boisson, un casse-croute, des fruits, des biscuits sucrés ou salés, on pose tout sur la table, on partage. Si vous n'avez rien amené, vous pouvez laisser une pièce dans la tirelire. On repart avec les excédents.

Etapes du débat
- Premier tour de table informel : on partage nos impressions, les scènes qui nous ont touchés.
- Second tour de table : on recherche les questions qui se posent d'après ce qui nous a touché dans le film.
- A partir de là, trois options s'offrent à nous : on débat sur une question en particulier, on réorganise les questions pour découvrir/reformuler une question centrale, ou on navigue un peu sur l'ensemble des questions posées.
> En règle général, on réinvente à chaque fois la rencontre en fonction de la dynamique interactionnelle du moment. B)

Lieu : Ciné Actuel - MJC Centre
3, rue du 8 mai
74100 ANNEMASSE
Tél : 04-50-92-10-20

Ressources
- L'avis de Les Inrocks
- L'avis du Le Monde.
- L'avis de Télérama
- Don et greffe d'organes. La tête au carré sur France Inter.
Dernière édition: il y a 2 ans 1 mois par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.

Ciné philo : Réparer les vivants, de Katell Quillévéré avec Emmanuelle Seigner, débat prévu le vendredi 20.01.2017 il y a 2 ans 1 mois #2

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • En ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 677
  • Remerciements reçus 32
Compte-rendu
Réparer les vivants

Ambiance, impression générale.
Nous étions une dizaine de participants, dont deux lycéennes. Les couleurs qui se dégagent d'un échange inter-générationnel est toujours une réjouissance.
L’idée de "réparer les vivants" s’entend, certes sur le plan médical, mais ne délaisse rien de l’humanité qui anime tous les protagonistes : la famille qui autorise le don, les coordinateurs médicaux, les médecins, le receveur du don, l’entourage du receveur… Les implications sont multiples, et le film témoigne d’une force du don qui serait au fondement de la vie.
Soulignons par ailleurs l'esthétique de certains plans, le soin apporté au cadrage, à une symbolique. Par exemple, au début du film, un milieu liquide oppressant qui appelle l'anéantissement (la mort), et vers la fin du film, la mer au loin qui s'éloigne, alors que le coordinateur des soins s'en va à moto vers les coteaux (horizon plus large).

Deux répliques retenues (de mémoire) :
«  Je ne suis pas certaine de vouloir vivre avec le cœur d’un mort ».
« Pourquoi ne pas accepter la mort, c’est la vie après tout ? »
> Mais la vie, c'est également la transmission de la vie.

Quelques questions que nous nous sommes posées :
- Sauvons-nous des vies par peur de la mort ?
> Pas nécessairement, le don et le partage contiennent leur éthique propre : un appel à célébrer la vie.
- Recevoir un cœur est-ce comme recevoir un rein ou une cornée ?
> La force symbolique de l’organe donné prend une signification particulière pour le receveur comme pour la famille du donneur. Ainsi, chaque organe contribue à construire une histoire singulière.
- Recevoir un organe ou recevoir une prothèse, est-ce la même chose ?
> L’organe a fonction de prothèse, mais le fait de savoir qu’il vient d’un autre être vivant nous connecte d’une autre manière à la vie, et à une idée d'une humanité solidaire. La prothèse, de son côté, n’aurait de sens que sur le plan technique.

Faire don d’organe, c’est comme faire don de vie. Celui qui reçoit un organe reçoit un surcroît de vie, la force d’une pure générosité, permise certes par des capacités techniques, mais motivée par un désir de célébrer la vie, un désir de transmission.
Dernière édition: il y a 2 ans 1 mois par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: René G.

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus