Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Ciné-philo : Aquarius. De Kleber Mendonça Filho (compétion Cannes 2016),à 18H30 le vendredi 04.11.2016 + compte-rendu + schéma

Ciné-philo : Aquarius. De Kleber Mendonça Filho (compétion Cannes 2016),à 18H30 le vendredi 04.11.2016 + compte-rendu + schéma il y a 2 ans 7 mois #1

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 697
  • Remerciements reçus 32
Aquarius
Réalisé par Kleber Mendonça Filho (2016)

Synopsis
Dans les années 1960 et 1970, à Recife, au Brésil, Clara fut une critique musicale très au fait de la vie artistique du pays. Issue de la bonne bourgeoisie, elle a mené une belle existence, dont elle conserve le souvenir à travers une grande collection de vinyles. Les disques sont rangés dans l'appartement où vit la sexagénaire. Veuve et mère de trois enfants, Clara est la dernière habitante de l'Aquarius, un immeuble construit dans les années 1940. Mais il est menacé par un promoteur qui en a racheté tous les autres appartements. Clara, qui veut rester, résiste à ses propositions, qui vont bientôt se transformer en harcèlement...

Projections
- Semaine du 2 au 8 novembre
Mercredi, jeudi, vendredi, samedi à 18H30
Mardi à 17H30

Débat ciné philo le vendredi 04.11.2016 après la séance de 18h30
Le temps de prendre une collation, le débat débute après la séance du vendredi, juste dans la salle à côté.
Suggestion : si vous le souhaitez, pendant le film, recherchez les questions qui, selon vous, se posent par la position que prend le réalisateur, ou par les rôles qu'incarnent les protagonistes, ou encore par les thématiques que vous repérez (corruption, valeurs de vie contre valeurs d’argent, maturité,...)
Après un temps de partage sur comment on a vécu le film, on s'aventurera dans le débat en fonction des thématiques et des questions qui retiendront l'intérêt le plus grand des participants présents.

Contingences :
Quelques victuailles sont prévues pour une modeste contribution. Si vous le souhaitez, vous pouvez également amener votre boisson et votre encas.

Lieu et lien : Ciné Actuel - MJC Centre
3, rue du 8 mai
74100 ANNEMASSE
Tél : 04-50-92-10-20

Ressources et bande annonce ci-dessous
- Voir ici la critique de Critikat
- Voir ici la critique de Télérama.
- Voir ici la critique du le Monde.
Dernière édition: il y a 2 ans 6 mois par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.

Ciné-philo : Aquarius. De Kleber Mendonça Filho (compétion Cannes 2016),à 18H30 le vendredi 04.11.2016 il y a 2 ans 6 mois #2

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 697
  • Remerciements reçus 32
Un bref compte-rendu et organisation
Aquarius

Ambiance
- 6 personnes étaient présentes pour ce premier débat.
- Merci à Marie-France d’avoir amené quelques fruits et jus de fruit.
> Les prochaines fois, chacun est invité à amener un petit quelque chose, et chacun repart avec les restes. Donc ne pas amener trop de choses. Une tirelire peut être mise en place pour ceux qui viennent au dernier moment. Notre action est bénévole, elle repose sur la bonne volonté de chacun des participants.

Durée
Le temps du débat peut aller de 45mn à 1h30. On peut rester seulement pour l’introduction, et partir quand on le souhaite. La soirée peut éventuellement se prolonger par un repas pris à l'extérieur (au Blanc Bleu par exemple)

Débat
Impressions premières des participants :
- Le film, bien qu'assez long, est apprécié pour la richesse et la diversité des thématiques qu'il propose. Quelques scènes du film semblent décousues, mais cela tient davantage au "montage", aux transitions faites entre les scènes, plutôt qu'au manque de cohérence du film.

Thèmes et questions évoqués lors de nos échanges

La puissance de vie.
La joie de vivre qui s'exprime à travers Clara (la protagoniste principale) semble lui donner l'énergie nécessaire pour mener les combats auxquels elle se trouve confrontée. D'où vient cette joie ? C’est l’une des thématiques que nous avons abordée : la joie est-elle le résultat d'une lutte, est-elle héritée, par exemple, de l'amour partagé avec ses proches, notamment avec son mari, décédé il y a longtemps ? Cette joie vient-elle des valeurs que l'on se donne en vue de structurer sa vie ? Ce serait dans son cas des valeurs de "vie", de rires, d'amour, de respect, mais aussi de légèreté et d'authenticité.

Le rapport au corps, à la sexualité, à la maladie
La sexualité est-elle banalisée, est-elle seulement "libérée"? Est-elle le produit d'un effet de mode, résulte-t-elle d'une culture ? Le Brésil, en effet, ne plaide pas pour la probité sur ce plan-là, semble-t-il ? Clara aime faire l'amour, pour autant, rien ne semble vulgaire dans ses élans  (voir ici le thème de la sexualité traité récemment dans le café philo)

La maladie
- Clara, à la fin du film, laisse éclater sa colère (haine) envers les promoteurs mafieux qui la harcèlent : « J'ai eu un cancer il y a 30 ans, aujourd'hui, je préfère vous transmettre le cancer plutôt que d'en avoir un ». On peut interpréter cette scène de plusieurs manières. En l'occurrence, il ne s'agit pas de souhaiter le malheur à ses ennemis par pure méchanceté, ce serait plutôt comme si elle pensait : mon cancer a été le résultat des agressions que j'ai subies, aujourd'hui, je rends les agressions à ceux à qui elles appartiennent.

Attachement ou inertie
On s'est demandé si Clara restait attachée à son appartement par "inadaptation" au changement, par incapacité « à se bouger » ? On s'est demandé d'où venait sa résistance, son obstination, sa ténacité ?
Une double hypothèse a été proposée :
- Clara vit dans la nostalgique, l'inertie prend le pas sur sa capacité à évoluer. « On appelle vintage l'ancien que l'on aime, sinon, on dit que c'est vétuste » dit-elle. Clara ne veut pas déménager, elle ne veut rien changer pour le seul plaisir des "autres". Mais peut-être ne veut-elle rien changer pour le seul plaisir de faire perdurer ce qu'elle est, alors que cela soulagerait ses proches qui s’inquiètent de la voir vivre seule dans une résidence vide ?
- 2ème hypothèse : Clara est respectueuse des valeurs de vie et des attachements qui la portent. En effet, les valeurs de vie s'enracinent dans les attachements qui nous ont fait. Clara témoigne de cet attachement à ses enfants, tout en respectant totalement leur liberté. A sa fille, Clara dédicace une oeuvre littéraire pour compenser (racheter) son absence : Clara avait dû s'absenter durant deux ans alors que sa fille était encore petite. Clara assume pleinement ses choix, et si cela stresse ses enfants, elle refuse d'endosser ce stress. Elle remet chacun à sa place de façon claire, joyeuse, et aussi parfois avec la gravité qui convient.

Une problématique moderne de l'attachement
- Nous souffrons tous des attachements qui nous lient aux personnes aimées. S'efforcer de se détacher est néanmoins un apprentissage qui s'impose (perte, deuil, évolution non synchrone des personnes qui vivent ensemble), et lorsqu'on parvient à se désengager de nos liens, alors se pose la question de la valeur à accorder aux attachements.
Par exemple, il est possible qu'on soit amené à "minorer", voire à nier les attachements, à ne plus les rechercher, à ne plus les respecter (les siens comme ceux des autres) car les ruptures, les deuils ont laissé place à des traumatismes. Partant de cette expérience, on ne voit plus la raison d'entretenir les valeurs de l'attachement. Toutefois, cette manière de ne pas s’attacher peut poser problème par rapport à l'estime de soi. En effet, ce que nous sommes et ce que nous devenons s'enracine nécessairement dans des liens avec autrui ; or ne plus accorder d’importance aux liens est corrélé avec la perte de l'estime de soi.
C'est une problématique délicate, c'est à chacun de savoir où il en est avec lui-même, et avec l’attention donnée à ses attachements. Avec la lucidité et l'intelligence du coeur que cela requiert, on veillera à ne pas se rendre malade pour autrui, ni cependant à rendre malades les autres par nos comportements.

Pour en savoir un peu plus sur la théorie de l'attachement.
- Une conférence + un résumé sur Apprendre à éduquer. Nicole Guédeney (Pédopsychiatre)
- La théorie de l’attachement : son importance dans un contexte pédiatrique.. Auteur collectif dans le Cairn
- Théorie de l'Attachement, Une approche conceptuelle au service de la protection de l'enfance. ONED
- Le maître en la matière, Boris Cyrulnik : La résilience en situation extrêmes. Une conférence donnée à l'Université de Nantes.


Dernière édition: il y a 2 ans 6 mois par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: René G.

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus